Portrait
Portraits

Chaussures Codognes est une enseigne ancestrale dirigée par Christophe Codognes en centre-ville

Chaussures Codognes est une enseigne ancestrale dirigée par Christophe Codognes en centre-ville

Chaussures Codognes Peprignan

4, rue François-Marie Voltaire

Christophe Codognes

Tel :04 68 34 85 95

Chaussures Codognes est une enseigne ancestrale située à Perpignan dotée d’un vrai savoir-faire dans la chaussure.  

Un idéal de vie peut se plonger parfois dans une passion éternelle. Sans faille ni fioriture. Pour Christophe Codognes, la passion se dessine par un amour de la chaussure . Depuis sa tendre enfance, il hume le doux parfum du tanin.

« J’avais la chambre à côté de la réserve quand j‘étais petit. Aujourd’hui, je ne sens même plus l’odeur du cuir. Je ne sens plus le parfum du tanin », sourit le gérant de la boutique située rue Voltaire à Perpignan.  

Vieille de bientôt un siècle, l’enseigne jouit d’une certaine réputation de savoir-faire dans la chaussure . Une dextérité reconnue qui s’est construite au gré des années.« Mon grand-père a commencé en tant que fabriquant de chaussures , détaille Christophe Codognes. Depuis 2000, je suis seul maître à bord. Une vieille enseigne, ça se reprend. Il y a une attente, les clients sont là, ils nous attendent. J’avais un métier entre les mains. J’ai grandi dans la chaussure depuis tout petit. Je me régale. Le relationnel avec les clients, c’est magnifique. C’est quelque chose d’important qui me manquais car j’étais responsable jusqu’à cinq magasins et je perdais le fil des relations avec les clients. »

Aujourd’hui, Christophe est heureux. Ravi de se rapprocher au plus près de sa clientèle qui nomme comme« une grande famille ».

A l’époque, ses prédécesseurs écumaient les marchés de la région, des villages aux alentours afin de faire connaître les produits. Mais c’est dans les années 1930 que le commerce de la chaussure a vraiment pris une autre tournure. L’ampleur grandissante, le père de Christophe Codognes employait jusqu’à 20 employés dans une manufacture. Parents et oncle partis à la retraite au milieu des années 80, Christophe était trop jeune pour reprendre l’entreprise familiale. C’est un cousin qui reprend le flambeau à l’époque. Aujourd’hui, c’est lui le gérant depuis le début des années 2000. Au sein de l’enseigne, Christophe se veut humain, rigoureux en affaire et familial avec ses salariés et ses clients. Avec un art de l’anticipation aiguisé :« Je commence en septembre mes achats pour l’été prochain. C’est une très grosse partie de mon travail. Je me gagne la vie quand je les achète, pas quand je les vends. » 

Besogneux, le gérant de Chaussures Codognes attache de l’importance aux valeurs qui l’ont construit autrefois. « On chausse parfois jusqu’à trois générations. On a très souvent les parents, les grands-parents parfois même les arrière grands-parents. Ils venaient en même temps pour se chausser . Il y a quelque chose de chouette car au final ils m’ont vu grandir aussi. La relation est forcément particulière. Quand vous y mettez du coeur, les gens ouvrent le leur plus facilement. »

Le coeur sur la main. Les mains sur les chaussures.