Portrait
Portraits

Jean Louis David Perpignan géré par Thierry Planas

Jean Louis David Perpignan Salon de coiffure en centre-ville est géré par Thierry Planas. (® networld-L.Nyilasi)

Coiffeur Jean Louis David  Perpignan

Thierry Planas

3, Rue de l’Ange 

Tel : 04 68 35 37 59

Jean Louis David Perpignan Salon de coiffure en centre-ville est géré par Thierry Planas.

« Le bonheur avant tout »

Thierry , trente-six ans, né à Perpignan est un catalan pure souche . En effet, sa famille est originaire des Pyrénées Orientales depuis plusieurs générations. Son cursus est simple. CAP de coiffure en poche, il intègre aussitôt l’enseigne Jean-Louis David où il passe son brevet de maîtrise . Cette maison de renom lui plait et il décide d’y rester. « J’ai eu le coup de foudre pour la marque Jean-Louis David . Son image correspond parfaitement à l’idée que je me fais de la coiffure . De plus, chez Jean-Louis David , on est bien entouré et toujours forméLa coiffure pour moi, c’est une vraie passion. Le contact avec les gens m’apportent une satisfaction certaine. On fait peu à peu partie de la vie de chacun de nos clientes et clients. Avec le temps, des liens se tissent. L’aspect créatif me passionne aussi car on apporte à la personne quelque chose de nouveau, en les embellissant et en les mettant en valeur .  Pour faire ce métier, il faut aimer les gens. C’est que du bonheur… ». 

Sympathique, toujours souriant et d’humeur égale, légèrement insatisfait, Thierry recherche chez les personnes qu’il côtoie l’échange, le partage. « S’apporter les uns les autres, c’est une priorité. Le mot le plus important pour moi c’est : bonheur, se sentir bien, en bonne santé, que tout roule, c’est déjà pas mal… ».

Des projets ?  « Je viens de m’installer dans ma nouvelle maison. J’ai réalisé mon rêve en devenant responsable du salon. J’ai commencé en tant qu’apprenti. J’ai gravi les échelons, marche par marche. C’est un aboutissement. Jean-Louis David est une enseigne qui vous permet de vous épanouir et de réussir… ».

Des remerciements ? « Pour ma famille. Pour mon ancienne patronne Yolande et ma nouvelle Emmanuelle. Toutes deux m’ont fait confiance… ».

Un message ? « Lorsqu’on a une idée en tête, il ne faut surtout pas lâcher. Dans ma famille, on ne voulait pas que je sois coiffeur . Trop d’idées reçues, peut-être. Je me suis battu. Aujourd’hui, mon entourage est content de ma réussite. J’ai une bonne équipe. On partage le même esprit et la même entente. Qu’il en soit ainsi des années encore… ».