Portrait
Portraits

L'Auberge des Albères de Saint Genis des Fontaines dirigée par Fabrice Montagné

L'Auberge des Albères de Saint Genis des Fontaines dirigée par le chef Fabrice Montagné. (® networld- Stéphane Delchambre)

Fabrice Montagné

L’Auberge des Albères  Saint Genis des Fontaines

78, Av Maréchal Joffre 

Tel : 04 68 89 88 38

L'Auberge des Albères de Saint Genis des Fontaines dirigée par le chef Fabrice Montagné.

« Une symphonie à quatre mains »

Ce portrait, je vais le consacrer à Fabrice , un homme de goût incontestablement. Toutefois, il m’est difficile de parler de Fabrice sans mentionner la présence de son épouse Rita, brésilienne d’origine, tant elle est présente dans sa vie. Ce couple vit et travaille à l’unisson. Pour Fabrice, Rita est son bras droit en cuisine comme en salle. « Sans elle, je n’aurai pas pu gérer une telle affaire…Ma femme me soutient au quotidien. Nous sommes complémentaires… ». Fabrice nous parle, là, de son restaurant l’Auberge des Albères qu’il a repris depuis 2007 à huit kilomètres à peine du meilleur de la Méditerranée.

Fabrice, nîmois de naissance, a quarante-et-un ans. A l’école hôtelière de Saint-Jean du Gard, il obtient son BEP cuisine. A dix-huit ans, il enchaine les saisons, à l’étranger, au Grau du Roi, à Vaison-la-Romaine dans le restaurant de son oncle où il apprend beaucoup sur le métier. Pendant une dizaine d’années, il fait aussi les saisons d’hiver en Savoie, puis une autre décennie entre Argelès et Collioure, dans des restaurants, la Réserve et El Capillo, comptant parmi les plus courus de la Côte Vermeille et réputés pour leur cuisine méditerranéenne et la fraicheur de leur carte . En 2007, il rachète avec Rita l’Auberge des Albères . « Ce métier est une passion depuis tout petit . Du haut de mes sept ans, je prenais plaisir à faire des gâteaux avec ma mère. Je suis un épicurien. J’aime la bonne chère, faire plaisir aux gens , voir mes clients se régaler d’une cuisine de terroir savoureuse et goûteuse . C’est une réelle satisfaction. En cuisine, je travaille avec mon épouse. A moi, la cuisine française . A elle, les spécialités brésiliennes . Rita a à son actif une vingtaine d’années d’expérience en cuisine…. ». Fabrice et Rita sont parents de quatre enfants âgés respectivement de deux ans, cinq ans, huit ans et vingt-deux ans. « Ce n’est pas toujours évident de jongler entre famille et boulot. La famille, primordiale à mes yeux, demande beaucoup de présence. Je regrette souvent que nous ne puissions pas profiter plus d’elle… ».

D’autres passions ? « Le travail, organiser des activités et des sorties avec mes enfants, aller à la plage, balader. Ma femme aime la musique, notamment brésilienne. Au moindre son, elle se met à danser…J’apprécie me retrouver entre amis autour d’un bon repas….Lorsque j’effectuais les saisons, je suis allé au Pérou, en Equateur, en Colombie, au Costa-Rica et au Brésil où j’ai rencontré mon épouse. J’aime le Brésil. Les brésiliens sont des personnes accueillantes. Ils ont toujours le sourire malgré leurs soucis. Avec un rien, un peu de musique, deux kilos de riz, ils font la fête. C’est très vivant… ».

Accueillant, à l’écoute, exigent, Fabrice est un homme tranquille qui vit pour la paix.

Des projets ? « Pouvoir éduquer mes enfants et finir ma vie au Brésil en créant un restaurant… ».

Des remerciements ? « Pour mes parents qui ont toujours été là pour moi et qui ont travaillé toute leur vie. Mon père étant maçon me fait tous les petits travaux. Pour ma femme car sans elle je n’y serai jamais arrivé. Travailler ensemble, c’est vivre les mêmes choses… ».

Un message ? « Restaurateur est un métier difficile. Sans la passion et le cœur, on ne peut pas y arriver. Quand j’ai intégré l’école hôtelière, nous étions vingt-six dans la classe. Trois seulement en ont fait leur profession… ». Une belle rencontre !